Frédéric Pignon, Matthias Geysen, la magie d’une relation homme/cheval

Non classé

03 décembre – La Magie de Noël

Frédéric Pignon et Matthias Geysen sont pour moi des grands hommes de Cheval. J’ai participé en auditeur à chacun de leur stage et j’ai appris… on apprend toujours.

Ils sortent, je le trouve, des sentiers battus. Leur chemin avec les chevaux, est je le crois, majoritairement basé sur l’intuition et l’être, l’instant présent, au combien important pour les chevaux, selon moi. Ils passent alors la technique et les méthodes, en second plan. Ils ne la délaissent pas pour autant mais laissent une grande place à l’Être. Est-ce de la magie ? Peut-Être.

Ce que je trouve magique, c’est ce qui se passe entre eux et le cheval en l’espace de quelques minutes. Il faut le voir…

Ils sont observateurs et à l’écoute. Ils sont discrets tout en osant se montrer, par moment. Ils sont d’une grande humilité. Je n’ai pas trouvé son contraire et j’aurai aimé, mais pour faire simple, je trouve, qu’ils se sont libérés de l’Ego. Voilà ce que je perçois quand je les regarde.

Je dédie cet article à tous les amoureux de chevaux.

Les amoureux de chevaux sont tous, à leur façon, des femmes et hommes de cheval.

Quelque soit la technique, l’important c’est oser faire, oser se tromper, oser choisir, oser recommencer, oser partager en toute humilité, oser grandir et oser aimer avec votre cheval.

Oser faire un stage avec eux. Je vous le souhaite !

Claire